Affaire Le Great : Sonia Souid “Il me voit comme deux seins et un cul”

L’essentiel Dans la foulée d’une journée passée en pleine tempête par le président de la fédération française de football, un témoignage accablant d’une agente de joueurs est venu jeter une nouvelle fois un voile noir sur ses agissements.

  • Le président de la FFF, Noël Le Graët, dans la tourmente. Le président de la FFF, Noël Le Graët, dans la tourmente. AFP – FRANCK

Déjà empêtré depuis ce week-end dans une polémique d’une énorme ampleur après ses propos faisant référence à Zinédine Zidane, Noël Le Graët n’en finit plus de s’enfoncer dans la tourmente, bien malgré lui cette fois.

  • Avant la Coupe du monde, des révélations avaient fait état de ses agissements pouvant relever d’agressions sexuelles, au point de lancer un audit au sein de la fédération française de football pour faire la lumière sur les méthodes employées par Noël Le Graët. Alors que les conclusions de cette enquête doivent être rendues dans les semaines à venir, nos confrères de BFMTV ont diffusé un témoignage accablant dès ce lundi soir.

À visage découvert, l’agente de joueurs Sonia Souid a dénoncé le comportement mal placé de son “président” au cours d’un rendez-vous professionnel. Elle explique avoir retrouvé Noël Le Graët, qui l’attendait avec du champagne, et qui lui aurait fait comprendre qu’il pourrait plus facilement lui venir en aide s’ils étaient “plus proches”.

Au bord des larmes, la jeune femme explique avoir été profondément choquée par ses sous-entendus. “Mon président, pardonnez-moi l’expression, ne me voyait que comme deux seins et un cul”, lâche-t-elle, avant d’essuyer ses yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *