Algérie: Belmadi écarte Delort et dénonce l’OGC Nice

Le Patron des Fennecs , Djamel Belmadi a publiquement descendu en flammes Andy Delort ce jeudi, après que l’attaquant niçois lui a fait savoir par message qu’il privilégiait son nouveau club à l’équipe nationale et mettre en parenthèse sa présence parmi les verts pendant Un An et rater de fait la prochaine CAN 2021 prévue au Cameroun .

Le sélectionneur Algérien révélera lors de son point de presse les détails précis de cet échange “Il y a un petit mois, j’ai reçu une information selon laquelle au moment de sa signature à Nice, Andy aurait signé un document comme quoi il n’irait pas à la CAN (janvier 2022, ndlr), a d’abord lancé Belmadi. Ça m’a ébranlé un petit peu, mais je me disais ‘wait and see‘ , je ne crois que ce que je vois.” et il rajoute “Il y a quatre ou cinq jours, il m’envoie un message (…) en me disant vouloir ‘privilégier son club’ parce qu’il veut devenir titulaire, raconte avec dépit l’ancien capitaine de l’Algérie . Il estime qu’il va devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et que pour ça il doit mettre l’équipe nationale ‘entre parenthèses’, mais uniquement pendant un an. Donc pas de CAN…”

Belmadi en colère contre Delort et l’OGC Nice

Remonté comme jamais , Belmadi n’a pas été tendre avec le au joueur, encore moins avec la direction du club Niçois. “Je lui ai signalé que ce genre de choses ne se disent pas par messages. Suite à ça on a eu une discussion, c’était très houleux . Je ne rentrerai pas dans les détails, mais c’est pour enlever tout doute quant à ma droiture. Après cette discussion houleuse, je l’ai blâmé ainsi que son club, et j’ai parlé avec son directeur sportif qui m’a appelé. Je lui ai confirmé mes dires à Andy et sur l’éthique du club. Ils souhaiteraient, c’est clairement leur discours, que leurs joueurs africains n’aillent pas jouer la CAN. Tant que c’est oral, c’est leur droit, mais ce n’est peut-être pas éthique… C’est un manque de considération envers l’Afrique. Mais ils ont le droit de le dire. Après, on n’est pas obligé de l’accepter…”

De tels propos signent la fin de l’aventure d’Andy Delort avec les Fennecs, du moins tant que Djamel Belmadi reste à la tête des champions d’Afrique en titre .

Nice et Delort répondent à Belmadi

La sortie du Sélectionneur Algérien , largement reprise par la presse internationale n’a pas tardé a susciter la réaction des mis en cause . c’est d’abord l’OGC Nice qui réagit en premier . Les Aiglons démentent formellement d’un document signé qui empecherait Delort de disputer la prochaine CAN << Ce serait illégal et n’aurait aucune valeur explique le club azuréen . De son coté l’attaquant niçois de 29ans a tout de suite livrer sa version des faits dans le quotidien l’Équipe .

Pour Delort ,cette parenthèse internationale d’une année << C’est le fruit d’une longue réflexion dont j’ai pu faire part à Djamel lors d’une discussion entre hommes . Je ne rentrerai pas dans les détails car c’est une chose que je souhaitais garder privé mais il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en compte : tout d’abord, et c’est très important, le rôle qui est le mien en selection ( seulement 4 titularisations en 11 sélections ). A coté de cela, je vais avoir 30 ans dans deux jours et je suis à un moment charnière de ma carrière : je viens d’arriver dans un club ou l’exigence et la concurrence sont beaucoup plus élevées , je veux mettre toutes les chances de mon coté >> se justifie l’ex montpelliérain . Refusant de commenter les reproches de Djamel Belmadi, Delort précise tout fois que << La supposée clause dans mon contrat est une pure invention, tout comme le fait qu’une autre personne que moi ( le directeur sportif de Nice) dicterait mes propres choix. J’espère simplement que moi choix sera compris, les gens me connaissent , je suis entier et je donne toujours tout . Je pense que ce choix est important pour moi cette saison mais je ne prends pas ma retraite internationale >>

https://youtu.be/dGVg9C_EP4A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.