Algérie: Les Garanties du pouvoir Algérien pour Belmadi

Lors de sa conférence de presse d’après match contre le Botswana lundi soir ,Djamel Belmadi avait confirmé sa rencontre avec les hauts responsables politiques algériens, certainement il aurait reçu des garanties et peut être le nom du successeur de Kheredine Zetchi.

Cette visite du sélectionneur algérien intervient dans un contexte particulier ou la lutte pour le fauteuil de la présidence de la fédération Algerienne de football bat son plein

Ce n’est plus un secret de polichinelle, la guéguerre qui oppose la FAF au ministère de la jeunesse et des sports algérien suite au refus de ce dernier d’amender les nouveaux statuts ainsi que le nouveau code électoral (de la FAF) avant la tenue des élections d’un nouveau président, prévus au courant du 1er semestre 2021;

Le Ministère des sports algérien insiste sur la stricte application de la législation et de la réglementation en cours et refuse le chantage de la FIFA qui menacerait de suspendre l’Algérie de toutes ces compétitions si elle ne se conformait pas aux directives de l’instance internationale

Le président de la fédération internationale de football FIFA avait annulé sans donner les raisons sa visite en Algérie prévue du 21 au 22 février dernier

Plébiscité par certains ,décrié par les autres , Kheiredine Zetchi aura inscrit son nom en lettre d’or dans le registre du football algérien en gagnant la seconde étoile des fennecs .

Belmadi et Zetchi ont fonctionné en excellente intelligence et le sélectionneur algérien a toutes les raisons d’appréhender le futur de cette équipe nationale Algerienne en si bon chemin qui reste sur un record de 24 matchs sans défaite a égalité avec l’Égypte

L’avenir de cette ambitieuse équipe est liée à la politique du prochain président élu avec la bénédiction certaine des hautes autorités algériennes comme ce fut le cas depuis toujours et des prérogatives qu’il accordera au sélectionneur national

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.