Algérie :Youcef Atal répond à Belmadi!

L’international Algérien de l’OGCNice ,est enfin sorti de sa réserve Il a accordé un entretien à Nice matin dans lequel ,il revient sur ses blessures à répétitions et toutes les rumeurs qui entourent son hygiène de vie.

Le natif de Boghni en Kabylie a voulu remettre les pendules à l’heure en sortant de sa tanière,il n’a joué que 21 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de saison , mais il est sur une courbe ascendante depuis qu’il a changé ses habitudes nutritionnelles et il s’est doté d’un préparateur mental .Il s’explique dans les colonnes de Nice Matin : “C’est un raccourci quand les joueurs se blessent sur le plan musculaire. Il n’y a pas que ça. Tu peux manger très mal et moins te blesser que moi. Ces dernières semaines, c’était le ramadan, je ne mangeais pas, je ne buvais pas de la journée. J’étais censé avoir moins d’énergie. Mais je ne me suis pas blessé. Je suis juste mieux et je sais désormais ce qui n’allait pas.” il poursuit Je savais que ce n’était pas un problème d’hygiène de vie. Je mange bien, j’ai un cuisinier professionnel qui m’aide, je bois de l’eau… Il y avait un autre problème. J’avais un décalage au niveau du dos, au niveau de l’abdomen, des muscles qui n’étaient pas assez costauds depuis ma blessure au genou. Quand tu fais une vingtaine de sprints par match, à 33km/h, ça pète forcément. J’avais plein de déséquilibre. Je suis reparti de zéro” il a essayé d’apporter plus de lumières à ses pépins physiques «On l’oublie, parfois, mais j’ai dû m’adapter à plein de paramètres. Je ne mangeais pas du tout les mêmes choses. Avant, il n’y avait pas Stéphanie (la nutritionniste, ndlr). Ici, un demi-coca c’est grave ! Je l’ai compris quand je suis arrivé en Europe. Il faut vraiment prendre soin de son corps. J’insiste vraiment, mon hygiène de vie n’a jamais été mauvaise»

Cette sortie médiatique, était un sorte de réponse aux propos de Belmadi ,qui lui a lancé une mise en garde fin 2020 «Je profite de ce moment pour lui envoyer un message. Il sait qu’il doit avoir tous les atouts de son côté pour pouvoir éviter de se blesser. Il y a des choses à faire et des dispositions à prendre quand on est professionnel.»

Ces couacs physiques, qui ont freiné la progression d’un jeune, qui était sur le chemin de tout casser,son retour au premier plan,ne peut que réjouir son club l’OGCNice et son sélectionneur Belmadi qui a du mal à lui trouver une doublure .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.