Australie-France : Tony Gustavsson compte sur la ferveur populaire

Tony Gustavsson s’est présenté ce vendredi face à la presse à la veille du quart de finale de la Coupe du monde féminine entre l’Australie et la France. Le sélectionneur des Matildas espère se servir de la ferveur populaire pour renverser les Bleues qui pourraient bien être rattrapées par la pression du résultat.

A un peu moins d’un an des Jeux olympiques de Paris en 2024, l’équipe de France féminine a l’occasion de briller lors du Mondial 2023 disputé en Australie et en Nouvelle-Zélande. A la veille du quart de finale des Bleues contre les Australiennes (samedi dès 9h), le sélectionneur des Matildas a cherché à faire de l’équipe tricolore le favori de la rencontre.

“J’ai affronté la France chez elle en quarts de finale avec les Etats-Unis en 2019. Je sais ce qu’elles ont vécu. Évidemment, la France arrivera avec beaucoup de confiance contre nous, en étant agressive dès le début du match, a estimé Tony Gustavsson ce vendredi face à la presse. Mais je sais aussi que c’est une opportunité énorme pour elles aussi et qu’elles seront sous une immense pression par rapport à ce qu’elles veulent réussir pendant ce tournoi.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: