Ballon d’Or : Bejaia sacrée pour la seconde fois

La Wilaya de Béjaia a été sacrée pour la seconde fois dans l’histoire du Ballon d’or. La première fois en 1998 avec l’enfant d’Aguemoune, Zinedine Zidane. L’edition 2022 a vu la consécration de Karim Benzema, originaire du village d’Ath Jellil dans la Daira de Seddouk. Les deux ballons d’or sont distants d’une vingtaine de km chacun.

Historique de Bejaia

Béjaïa, Bgayet en kabyle (berbère) ; Bougie étant l’ancien nom français de la ville en raison des sciences et savoir que la ville possédait, Saldae au temps des Romains et Vaga (les ronces) en libyco-berbère) est une ville d’Algérie. Elle est aussi le chef-lieu de la wilaya (département) du même nom.

Étymologie

Le mot bougie est apparu dans la langue française au XIVe siècle. Tiré de Bugaya, cette ville d’Algérie qui fournissait une grande quantité de cire pour la fabrication des chandelles. La bougie comme telle fut développée au milieu du XIXe siècle, et se distingue de la chandelle par sa matière première et l’utilisation d’une mèche de coton tressé. Le tressage permet à la mèche de se courber et de se consumer : inutile alors de la moucher. La misérable chandelle disparaît alors, et la cire perd de son intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: