Barcelone-PSG (1-4) : Paris se paye une “remontada” contre Barcelone et se qualifié en demi-finale

Battu sur sa pelouse (2-3), le PSG a réussi l’exploit XXL d’aller s’imposer à Barcelone ce mardi (4-1).Grâce à notamment un doublé de Mbappé, Paris file en demi-finale pour la quatrième fois de son histoire.Les Parisiens affronteront le Borussia Dortmund pour une place en finale de la Ligue des champions.

Remontada Parisienne

Le PSG tient sa “remontada”. Défait au match aller (2-3), mené dès la 12ᵉ minute ce mardi, le Paris Saint-Germain a arraché sa place en demi-finale de Ligue des champions face à un FC Barcelone dépassé (4-1). Porté par Ousmane Dembélé, Vitinha et Kylian Mbappé, le PSG affrontera le Borussia Dortmund dans le dernier carré de la C1.

La soirée a pourtant, au départ, pris des airs de soirée cauchemardesque. Déjà dans l’obligation de l’emporter de deux buts au moment de voyager à Barcelone, les hommes de Luis Enrique ont démarré de la pire des manières : en encaissant un nouveau but. Débordée par Lamine Yamal, la défense parisienne a pris l’eau et Raphinha, seul devant le but, a plongé les Parisiens dans le doute (1-0, 12′).

La quatrième demi-finale de son histoire

Dos au mur, le PSG n’a alors plus le choix : inscrire deux buts pour arracher la prolongation, trois pour mettre les pieds dans le dernier carré. Mission impossible ? Pas pour ce PSG, bien aidé par les erreurs défensives barcelonaises. Peu avant la demi-heure de jeu, Ronald Araujo accroche Bradley Barcola, qui filait au but, à la limite de la surface. L’arbitre roumain István Kovács n’hésite pas et expulse le défenseur catalan. Le tournant de la rencontre, incontestablement.

En supériorité numérique, Paris fait parler sa maîtrise, et oblige le Barça à reculer. Jusqu’à craquer. D’abord face à Ousmane Dembélé, juste avant la pause (1-1, 40′), avant de prendre la foudre au retour des vestiaires. D’une frappe puissante de l’extérieur de la surface, Vitinha remet les deux équipes à égalité sur l’ensemble des deux matchs (1-2, 54′), avant que Kylian Mbappé, jusqu’ici très discret, ne mette fin au suspense. Sur penalty, le capitaine de l’équipe de France place Paris devant (1-3, 60′), avant d’entériner la qualification à l’aube du temps additionnel (1-4, 89′)

Pour la quatrième fois de leur histoire, les Parisiens mettent les pieds dans le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Avant de rêver de finale, il faudra passer l’obstacle Borussia Dortmund. Les Allemands, défaits à Madrid au match aller (2-1), tiennent aussi leur “remontada”, tombeurs de l’Atlético (4-2) ce mardi. Le PSG partira avec un avantage psychologique, celui d’avoir déjà battu Dortmund en septembre (2-0), lors de la phase de poules. Pour Paris, c’est toujours ça de pris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: