CHAN 2022 : Madjer: ‘Le CHAN est une plateforme importante pour découvrir de nouvelles stars africaines

La légende algérienne Rabah Madjer a apporté son un soutien à l’organisation du Championnat d’Afrique des Nations TotalEnergies (CHAN), organisé tous les deux ans réservé aux joueurs qui évoluent dans les ligues nationales de leur pays.

Madjer, qui a été nommé joueur africain de l’année en 1987 et a remporté la Coupe d’Afrique des Nations avec l’Algérie en 1990.

Le fameux numéro 7 s’est exprimé et a soutenu l’organisation de cette compétition biennale qui n’est pas une compétition unique sur le continent.

“Le CHAN est une plateforme importante pour découvrir de nouvelles stars africaines qui pourront ensuite briller dans d’autres grands tournois internationaux.

“Le football s’est développé. Dans les années 60, 70 et même dans les années 90, j’aurais aimé qu’il y ait un championnat africain organisé pour les jeunes, qu’il y ait un championnat d’Afrique organisé pour les joueurs locaux afin que chacun d’entre eux puisse prouver son niveau”

“Cependant, à cette époque, la majorité des joueurs locaux étaient actifs dans l’équipe première. et comme nous l’avons vu, les Africains ont prouvé dans les plus grandes équipes internationales, et je peux,par exemple, parler de notre génération en Algérie, qui a montré ses capacités contre des équipes internationales lors des Coupes du monde de 1982 et 1986”.

“Le football s’est développé. Dans les années 60, 70 et même dans les années 90, j’aurais aimé qu’il y ait un championnat africain organisé pour les jeunes, qu’il y ait un championnat d’Afrique organisé pour les joueurs locaux afin que chacun d’entre eux puisse prouver son niveauRabah Madjer

Madjer, qui a participé à deux Coupes du Monde, reste dans les mémoires pour son but miraculeux contre l’Allemagne, qui était le tout premier but de l’Algérie dans une Coupe du monde et la nation verte a sa première victoire dans un Mondial.

“La septième édition du CHAN a été un succès. C’est un tournoi essentiel pour les joueurs locaux. Le CHAN leur donne une chance d’accéder à la première équipe.C’est un bon processus et pourquoi ne pas trouver une opportunité d’évoluer dans un club européen”, a-t-il demandé en réfléchissant profondément.

La première édition du CHAN a eu lieu en Côte d’Ivoire en 2009. Madjer a applaudi le grand intérêt que le Dr Patrice Motsepe de la CAF porte aux joueurs locaux. Il est nécessaire de donner de l’importance et des capacités aux joueurs locaux.

“Nous avons vu sa présence en Algérie avec le Président de la FIFA, et cela prouve qu’ils estiment le football local africain”.

“Nous sommes fiers en tant que pays d’organiser le CHAN pour la première fois. Nous voyons une bonne organisation jusqu’à présent et de beaux stades.”

“La cérémonie d’ouverture était merveilleuse. C’était une fête extraordinaire. C’était comme une fête de la Coupe du monde. C’est une bonne chose et en ce qui concerne le niveau des matchs, il est jusqu’à présent incroyable et nous espérons que le niveau continuera à s’améliorer dans le reste des matchs.

Je souhaite la bienvenue à tous mes compatriotes africains qui sont en Algérie et que la meilleure équipe soit couronnée par le titre de champion.

raba3

Madjer, qui a entraîné l’Algérie à deux reprises, a déclaré : “Je suis l’une des personnes qui encouragent le plus les joueurs locaux. Lorsque j’ai entraîné l’équipe nationale algérienne, j’ai donné de nombreuses opportunités aux joueurs locaux.”

“L’Afrique a toujours produit de grands joueurs : Abedi Pelé, George Weah, Okocha, Drogba, Eto’o, pour n’en citer qu’eux. Ils se sont très bien débrouillés et si Dieu le veut, nous verrons d’autres joueurs africains faire aussi bien qu’eux”

“Le fait est que les performances des joueurs africains sont excellentes en Europe, et qu’ils font toujours des merveilles pour leurs équipes nationales à leur retour. Nous avons vu comment le Cameroun, le Ghana, le Maroc, la Tunisie et le Sénégal ont brillé à la Coupe du monde au Qatar. J’espère que les prochaines sélections qui représenteront l’Afrique, resteront dans cette continuité.”

L’ancienne star du FC Porto, a remporté trois fois la Primeira Liga. Avec Porto, il a également remporté la Ligue des Champions en 1987, auteur d’une incroyable réalisation qui porte son nom : la Madjer

“Je suis très fier et je remercie Dieu de m’avoir offert une carrière extraordinaire. surtout lorsque j’ai marqué en finale de la Coupe d’Europe des clubs contre le Bayern Munich. où, après 36 ans, tout le monde parle encore de l’expression “la Madjer” lorsqu’un joueur joueur marque avec le talon. Quand j’étais joueur, j’étais fier d’être algérien et africain.”

La légende du football algérien et africain a conclu son discours en soulignant qu’il est trop tôt pour désigner une équipe plutôt qu’une autre pour remporter le titre du CHAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: