Foot Féminin : Ampem Darkoa au finish

But : T.Twum 9e 72e, Gnabekan 88e / Essombe 90+3

Au coup d’envoi de ce match, les deux formations présentes sur la pelouse du stade Amadou Gon Coulibaly, dimanche, étaient en mauvaise posture en vue d’une qualification pour la demi-finale de la Ligue des Champions Féminine de la CAF, Côte d’Ivoire 2023.

Troisièmes du classement de la poule B, les Ghanéennes prennent très vite les choses en main et sont récompensées à la 9e minute. Madame Shahenda Saad Ali El Maghrabi accorde un coup franc à l’entrée de la surface et excentré vers la gauche.

Tracey Twum s’en charge et pose le ballon dans la lucarne opposée. Dolorès Hernandez, la portière des Huracanes, ne peut que constater les dégâts. 1-0 pour l’Ampem Darkoa qui prend à ce moment précis, la tête du groupe B.

Au retour des vestiaires, les Ghanéennes confisquent littéralement le ballon. Placée en position de pointe, Amoya Mabel est intenable mais manque de précision dans le dernier geste. Contrairement à Tracey Twum, élue joueuse du match et s’apprête à faire une nouvelle trembler les filets, et consolide son entente avec Linda Owusu Ansah qui fait des merveilles.

Les deux Ghanéennes distillent des passes derrière le dos de la défense équato-guinéenne et font preuve d’opportunisme. Bien placée dans le camp des Huracanes, après un tir lointain de Latifa Abesik qui heurte la barre transversale, Twum récupère la balle et l’envoie au fond des cages. Les Ghanéennes font le break et sonnent le réveil des Huracanes.

Les championnes de l’Uniffac poussent mais se heurtent à une défense ouest-africaine vigilante. Entrée en jeu quelques minutes auparavant, Nyanyimaya Gnabekan arme une frappe du gauche et libère son camp.

Dans les dernières minutes du match, Huracanes s’offre un but de consolation en guise d’adieu à cette troisième édition de la Ligue des Champions Féminine de la CAF 2023.

Déclarations des deux entraineurs

Sévérino Beseku Rondo, entraîneur des Huracanes

“Mentalement, on a pris un coup dès l’entame du match. On avait un plan tactique de les presser très haut. Cela n’a pas marché. On va repartir au pays, travailler et revenir plus forts.”

Nana Joe Adarkwa, entraîneur de l’Ampem Darkoa

“Nous avons atteint notre premier objectif : être en demi-finale. Quoiqu’il advienne, nous allons terminer la compétition. Nous avons conscience que l’équipe que nous allons rencontrer (ndlr : SC Casablanca) est une équipe forte. Nous allons travailler pour être performant et remporter la mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: