Foot Féminin : Ghizlane Chebbak “Tout faire pour donner du plaisir aux supporters du Maroc”

La capitaine des Lionnes de l’Atlas exprime son désir de faire honneur au soutien passionné des Marocains lors d’Australie & Nouvelle-Zélande 2023.

Alors qu’elle se prépare à participer à sa toute première Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, la capitaine du Maroc Ghizlane Chebbak espère donner du plaisir aux supporters de l’équipe nationale, comme les Lions de l’Atlas ont réussi à le faire à Qatar 2022.

L’équipe masculine du Maroc est en effet devenue la première nation africaine ou arabe à se qualifier pour une demi-finale de la Coupe du Monde en atteignant avec brio le dernier carré de la compétition mondiale en décembre dernier.

Chebbak est aujourd’hui prête à s’inspirer de ces exploits et à ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire du football marocain.

L’attaquante a joué un rôle déterminant dans la qualification du Maroc pour Australie & Nouvelle-Zélande 2023 que les Lionnes ont décrochée en participant à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine de la CAF l’année dernière. Ce tournoi, qui s’est déroulé sur le sol marocain, a attiré un public nombreux. Ainsi, plus de 50 000 spectateurs ont assisté à la finale dans laquelle Chebbak et ses coéquipières se sont inclinées 2-1 face à l’Afrique du Sud.

Chebbak estime que le soutien inconditionnel dont elles ont bénéficié lors de la CAN féminine, ainsi que le souvenir des scènes de liesse qui se sont produites dans son pays lors de la Coupe du Monde masculine, seront une source de motivation supplémentaire en Australie où elles joueront leurs trois matches de groupe.

“Les Marocains adorent regarder le football et soutenir tous ceux qui représentent le pays. Vous avez bien vu qu’ils nous ont soutenus, nous et l’équipe nationale masculine”, a déclaré Chebbak à la FIFA. “Les supporters marocains nourrissent une passion incroyable pour le football, comme nous les joueuses et les joueurs. Alors, on va tout faire pour leur donner du plaisir.”

“On n’oubliera jamais la Coupe du Monde au Qatar. Tout le monde au Maroc a regardé, que ce soit les anciens, les hommes, les femmes ou les enfants. Ils ont rendu tous les Marocains heureux. Ils ont atteint un stade de la compétition auquel personne ne les attendait. Ils nous ont inspirées et on va essayer de faire ce qu’ils ont fait et d’aller loin dans le tournoi”.

Le Maroc entamera sa campagne de Coupe du Monde Féminine contre l’Allemagne, double championne du monde, le 24 juillet à Melbourne. Suivra, six jours plus tard, le match contre la République de Corée à Adélaïde, avant la dernière journée de la phase de groupes contre la Colombie à Perth le 3 août.

“L’équipe masculine nous a montré que rien n’était impossible si on se bat et si on reste concentrées”, a ajouté Chebbak, joueuse de l’AS FAR, l’équipe dominante de la première division marocaine.

“Ensemble, on a toutes le même objectif et on forme une grande famille, ce qui est la chose la plus importante dans une équipe. Notre relation en dehors du terrain est excellente et cela nous aide aussi sur le terrain. On va se battre les unes pour les autres.”

“On se retrouve dans un groupe de Coupe du Monde relevé, mais on peut battre n’importe quelle équipe en travaillant dur.”

Chebbak a largement contribué à la qualification du Maroc pour sa première finale de la CAN l’année dernière, et ses performances remarquables ont été récompensées par le prix de Meilleure joueuse du tournoi. Elle a également terminé co-meilleure buteuse de la compétition avec trois réalisations.

La CAN 2022 faisait également figure de tournoi de qualification pour la Coupe du Monde Féminine, les quatre demi-finalistes étant assurés d’une place à Australie & Nouvelle-Zélande 2023.

Le quart de finale entre le Maroc et le Botswana revêtait donc une importance monumentale puisqu’il mettait en jeu un billet très convoité pour le Mondial. Chebbak se souvient de ce qu’elle a ressenti après le succès 2-1 du Maroc, synonyme de qualification.

“C’était un bonheur indescriptible. On a réussi à entrer dans l’histoire et à se qualifier pour la Coupe du Monde pour la première fois de l’histoire du football féminin marocain. Honnêtement, c’est un sentiment incroyable qu’on n’oubliera jamais.”

“Jouer la Coupe du Monde me donne un sentiment de fierté et de responsabilité. Je donnerai tout ce que j’ai pour que le football marocain soit fier.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: