Football Féminin : La légende Lloyd tire sa révérence

Pendant près de deux décennies, le nom de Carli Lloyd a été indissociable de l’équipe des États-Unis féminine, pour ne pas dire du football féminin. Mais même les meilleures choses ont une fin. À l’issue de sa 316ème apparition en rouge, blanc et bleu, l’une des plus grandes figures de la discipline a raccroché les crampons. Son équipe va désormais devoir s’habituer à la vie sans Lloyd. En guise de cadeau d’adieu à son public, la légende de 39 ans a été élue joueuse du match lors de la victoire contre la République de Corée (6-0), comme un ultime souvenir de son talent. Ses partenaires doivent se résoudre à voir partir une joueuse exceptionnelle, spécialiste des grandes occasions. Lloyd s’est fait une spécialité de marquer lors des grands rendez-vous, comme en témoignent ses réalisations décisives lors de deux finales pour la médaille d’or olympique consécutives. Et que dire de son triplé en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ ? https://www.youtube.com/embed/EjgQQI4DZ-Q?feature=oembed

Rigoureuse, passionnée et déterminée, l’Américaine n’a jamais cessé de se perfectionner. Le titre The Best – Joueuse de la FIFA remporté à l’âge de 35 ans en est la preuve, tout comme ses statistiques personnelles : elle a signé 98 buts après son 30ème anniversaire. Elle reste la seule joueuse à avoir participé à tous les matches des États-Unis depuis le début de l’année, ce qui lui vaut d’être la meilleure buteuse (11) et la meilleure passeuse (6) de son équipe en 2021. Lloyd se prépare aujourd’hui à écrire un nouveau chapitre de sa vie, dans un registre bien différent. FIFA.com rend hommage à celle qui a collectionné les records et inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du football féminin.

Un palmarès et des stats exceptionnels

  • Deux Coupes du Monde Féminine de la FIFA (2015 et 2019) et deux médailles d’or olympiques (2008 et 2012).
  • 316 sélections, deuxième joueuse la plus capée de l’histoire du football féminin derrière sa compatriote et ancienne coéquipière Kristine Lilly (354).
  • 134 buts en équipe nationale, quatrième rang du classement des meilleures réalisatrices de tous les temps derrière Christine Sinclair (188), Abby Wambach (184) et Mia Hamm (158).
  • Seule joueuse à avoir inscrit un triplé en finale de la Coupe du Monde Féminine.
  • Doyenne des buteuses en équipe des États-Unis à 39 ans et 67 jours.
  • 47 apparitions dans de grandes compétitions internationales (plus qu’aucune autre joueuse américaine). Présente lors de toutes les éditions de la Coupe du Monde Féminine depuis 2007 et du Tournoi Olympique de Football féminin depuis 2008.
  • A inscrit plus de buts après son 30ème anniversaire (98) qu’aucune autre joueuse.
  • Seulement 17 défaites en 17 ans de carrière internationale.
  • Codétentrice du record de buts en un match avec les États-Unis (5). L’exploit a été réalisé il y a quelques semaines, contre le Paraguay, trois mois après son 39ème anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.