France : Les graves accusations de Darmanin envers Karim Benzema

Le ministre de l’Intérieur français a accusé à la télévision le joueur d’Al-Ittihad d’être «en lien avec les Frères musulmans». Une élue veut même déchoir le Français de sa nationalité et lui retirer son Ballon d’or. L’attaquant envisage de porter plainte.

La séquence a étonné de nombreux observateurs, car les accusations sont graves. Dans une interview accordée à CNews lundi soir, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a accusé le Ballon d’or français Karim Benzema d’être affilié aux Frères musulmans, une organisation panislamiste fondée en Égypte et considérée comme terroriste par de nombreux pays.

«Depuis quelques semaines, je m’intéresse particulièrement à Monsieur Benzema qui est en lien, on le sait tous, notoire avec les Frères musulmans», a déclaré le ministre.

Une sortie qui intervient dans un contexte particulier, quelques heures après le soutien affiché de l’international français aux victimes des bombardements israéliens à Gaza.

Face à ces graves accusations, RMC s’est renseignée auprès des services de la Place Beauvau sur les éléments en possessions de Gérald Darmanin pour proférer de telles accusations. Le ministère de l’Intérieur estime ainsi que l’ancienne star du Real Madrid exilée en Arabie saoudite s’est tournée vers «un islam dur, rigoriste, caractéristique de l’idéologie frériste».

Une sénatrice veut lui retirer le Ballon d’or

Il avance également son refus de chanter la Marseillaise (NDLR: ses dernières apparitions en équipe de France prouvent le contraire), son «prosélytisme sur les réseaux sociaux», une photo avec un imam perquisitionné après la mort du professeur Samuel Paty et son «like» à la publication du champion de MMA Khabib Nurmagomedov, considérée comme anti-française après la publication des caricatures de Mahomet.

Autant d’éléments qui tiennent davantage d’interprétations issues de sorties publiques que d’informations réelles en possession du ministre.

Il n’en fallait pas plus pour déclencher d’autres réactions politiques. La sénatrice LR Valérie Boyer a été jusqu’à demander la déchéance de la nationalité française pour Karim Benzema et… le retrait du Ballon d’or France Football glané l’année passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: