Guardiola “Riyad Mahrez est exceptionnel”

Par Foudil Belamri

Malgré la défaite de son équipe (2 – 0) hier face au Paris Saint-Germain hier, Riyad Mahrez était le joueur le plus remarqué du côté des Citizens.

 Après une fin de saison époustouflante l’année dernière, Riyad Mahrez se retrouve dans le rôle de Joker de luxe de son équipe avec seulement une titularisation en six rencontres de Premier League. Depuis le début de la saison, l’international Algérien fait partie des perdants de la rotation de Pep Guardiola. L’arrivée de Jack Grealish bouscule la hiérarchie de l’attaque des Citizens et condamne le natif de Sarcelles à rester sur le banc. Son entraîneur préfère repositionner son attaquant de pointe Gabriel Jésus sur le côté droit.

Titularisé hier face Paris Saint-Germain pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des champions, Riyad Mahrez a laissé éclater toute sa classe et sa vista sur le terrain malgré la défaite de son équipe. Provocateur sur son côté droit, l’Algérien est le premier joueur Citizens à mettre le feu dans la défense Parisienne, à la 15e minute, l’Algérien réussit faire la différence face à Gueye et Mendes et lève son centre au second poteau, Donnarumma intervient in extremis pour éloigner le danger. Souvent, dans les bons coups pour servir dans les meilleures conditions ses coéquipiers, mais ces derniers ne concrétise pas les caviars qui sortent du pied gauche magique de l’Algérien, à l’image de Kevin De Bruyne qui se retrouve seul face à la cage parisienne, mais bute sur le portier italien sur une passe laser du numéro 26 des Citizens. L’international Algérien a multiplié les centres dans la surface sans trouver de preneur, dû à l’absence d’un vrai numéro neuf dans le système de jeu proposé par Pep Guardiola hier (Gabriel Jésus était sur le banc). Rayonnant en attaque, mais précieux défensivement puisque son vis-à-vis du soir Nuno Mendes est rarement monté en soutien de ses attaquants, constamment pressé et surveillé  de près par l’Algérien. Son repli  défensif a permis à Kyle Walker de se projeter en attaque. 

Donnarumma dégoûte Mahrez :


Ces efforts auront pu être récompensés à la 79e suite à un centre fuyant, il arrive à contrôler la balle et place un tir à ras de terre entre les jambes de Presnel Kimpembe, Gianluigi Donnarumma étale toute sa classe sur sa ligne pour repousser le danger et réussit son sixième arrêt de la soirée ! Le gardien italien était infranchissable, dans les ultimes secondes du match, sur un coup franc botté par l’Algérien le portier parisien s’envole sur sa droite pour repousser la tentative de Mahrez.


Guardiola encense son joueur :


En conférence de presse d’après-match, Guardiola n’a pas hésité a encensé son attaquant « Riyad est un joueur exceptionnel, il joue tout le temps avec l’équipe. Face au PSG, il a montré sa qualité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.