Italie 1-Pays de Galles 0 :Forza Italia

En battant le pays de Galles (1-0) ce dimanche à Rome, l’Italie a bouclé sa phase de poules sur un sans-faute avec trois victoires, sept buts marqués et aucun encaissé dans son escarcelle. Les jours passent, et cette Italie continue d’épater son monde.

Roberto Mancini répète jour après jour qu’il est encore trop tôt pour que « son » Italie soit considérée comme favorite. Mais plus les jours passent et plus le boss de la Squadra Azzura va avoir du mal à se justifier.Même si pour lui les grands favoris sont les Français ,une maniere de cacher ses véritables ambitions

Avec huit changements dans le onze de départ, Roberto Mancini avait remanié son équipe afin de faire souffler les cadres et donner du temps de jeu à d’autres, parmi lequel Marco Verratti, absent des terrains depuis le 1er mai(blessé avec son club du PSG). Malgré ce large remaniement, la Nazionale a imposé son rythme face à de timides Gallois, dont la seule occasion dans ce premier Half a été une tête de Gunter (27′) qui a frôlé la lucarne. Un temps maladroits devant le but, à l’image de ces frappes trop croisées de Belotti et Chiesa , les Italiens ont inscrit l’unique but de la partie sur coup de pied arrêté. Verratti a trouvé Pessina, qui a dévié le ballon et trompé Ward (1-0) à la 39′.

Grace à ce succès face aux Gallois l’Italie a bouclé un trentième match sans défaite toutes compétitions confondues. La Nazionale égale ainsi un record national datant de 1939. Une fierté pour le sélectionneur Roberto Mancini “Cela fait plaisir de rejoindre Vittorio Pozzo (le sélectionneur de l’époque) qui est un mythe, mais il y a des trophées plus importants que les 30 matchs . On est heureux parce que tous les joueurs ont fait un grand match et en changeant huit joueurs au coup d’envoi, ce n’était pas forcément une chose évidente. On aurait fait ces changements même si le match avait été décisif. Il fallait des forces nouvelles. On est 26, il faut que tout le monde joue et ait du temps de jeu. Ce sera un peu plus difficile de faire les choix, oui. Beaucoup de joueurs sont habitués à jouer de grands matchs, ce sera dommage d’en laisser sur le côté, mais on peut compter sur beaucoup de joueurs, c’est le plus important”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.