Motsepe élu président de la Confédération africaine de football

Le milliardaire sud-africain a été élu à la présidence de la CAF, qui s’est tenue tient aujourd’hui vendredi 12 mars, à Rabat capitale du royaume chérifien.

Les dessous de l’élection du sud africain a la tête de la confédération africaine de football

Il ne restait plus qu’un seul candidat en lice pour l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF) après le retrait des trois autres candidats le Mauritanien Ahmed Yahya le Sénégalais Augustin Senghor et l’Ivoirien Jacques Anouma, qui se sont ralliés à lui, suite aux incitations du patron de la FIFA, lors de sa dernière tournée en Afrique qui ont négocié chacun un poste au niveau de la plus haute instance du foot africain

M. Anouma a obtenu un poste de conseiller spécial tandis que M. Yahya et M. Senghor devraient respectivement être premier et deuxième vice-présidents de la CAF.

A Nouakchott, le 6 mars, tous les candidats ont officialisé leur soutien à M. Motsepe,  ». « Ces quatre messieurs ont rendu l’impossible possible », dixit Gianni infantino , présent dans la capitale mauritanienne, saluant le souhait « de propulser le football africain au sommet mondial ».

Des alliances politiques ont permet au sud africain de se retrouver seul et unique candidat au poste suprême de la confédération africaine de football qui continue de manger son pain noir après l’épisode du malgache Ahmed Ahmed.

Qui est Patrice Motsepe?

Né dans un township, quartier pauvre marqué par l’apartheid il y a 59 ans, grand magnat des mines et propriétaire depuis 2003 du club Mamelodi Sundowns de Pretoria,

Issu d’une famille princière d’un clan de la tribu Tswana, une des plus grandes minorités noires de l’Afrique du Sud

Patrice Motsepe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.