NBA : Les Celtics font exploser les Suns en deuxième mi-temps

AVEC BASKET USA

Phoenix a résisté une mi-temps à Boston, avant de lourdement céder dans le troisième quart-temps et de s’incliner (127-112). L’attaque celte a été impressionnante.

Les Celtics commencent la partie avec un schéma simple : cibler Grayson Allen en défense. Jaylen Brown et Jayson Tatum essaient de l’enfoncer au poste, et ça fonctionne… par intermittence. Les Suns, eux, s’appuient sur un Kevin Durant déjà très offensif, dans la lignée de son match à 45 pts, malgré quelques passes mal assurées. Boston termine mieux le quart-temps, sur un 10-2, et prend les commandes (35-32).

Grâce aux rebonds offensifs et aux points sur seconde chance, de Bol Bol notamment, les Suns restent dans le rythme. Après un panier primé dans le coin de ce dernier, les joueurs de l’Arizona passent même devant. Jayson Tatum envoie deux shoots primés, de suite, sur la tête de Kevin Durant pour redonner de l’air aux Celtics avant la pause (65-60).

Un 11-0 fatal

Le retour des vestiaires est très compliqué pour les Suns. La défense de Boston est bien en place, ils manquent des tirs, perdent des ballons (volés par l’adversaire) et les troupes de Joe Mazzulla courent beaucoup.

Ça va trop vite et les paniers s’enchaînent. Après un 11-0, on est tout proche de la barre des quinze points d’écart. Elle est dépassée quelques instants après, tant les espaces à 3-pts sont importants pour Al Horford et ses coéquipiers. Il y a alors vingt points d’écart. Les Suns ont coulé dans ce troisième quart-temps (102-85).

Et même si Bradley Beal et compagnie avaient encore un espoir, il est vite étouffé par un Jaylen Brown impeccable, de près comme de loin. Puis par les paniers primés de Jrue Holiday, Al Horford, Derrick White. Victoire logique de Boston 127-112, qui termine cette rencontre avec un superbe 25/50 à 3-pts.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– La démonstration du troisième quart-temps. Jusqu’à la mi-temps, même dominés, les Suns étaient dans la partie. Puis, comme tant d’autres formations avant eux, ils ont explosé face à la puissance offensive des leaders de la ligue. Kevin Durant et ses coéquipiers n’ont pas été maladroits dans ce troisième quart-temps, loin de là, mais ils ont perdu des ballons à cause de la défense de Boston, et en transition, les Celtics ont fait mal. Et encore plus à 3-pts, où les shooteurs ont eu beaucoup (beaucoup trop) de liberté. Les vagues ont déferlé et la différence a été faite durant ces minutes.

– Les Jay’s secondés par Al Horford. Jaylen Brown et Jayson Tatum ont fait leur match. Le premier a souvent joué avec un marteau pour enfoncer ses adversaires. Il a été adroit de loin aussi, pour finir avec 37 points. Le second a été davantage discret, encore que ses deux shoots sur la tête de Kevin Durant en fin de deuxième quart-temps ont été un temps fort de ce match. Il inscrit 26 points, et les deux affichent un très propre 9/17 à 3-pts. Surtout, ils ont été aidés par Al Horford, toujours aussi précieux en attaque (24 points) comme en défense (3 interceptions), et qui s’est montré à son avantage face son camarade de Draft 2007, Kevin Durant, bien plus en difficulté après son premier quart-temps réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: