USMAlger:Antar Yahia limogé !

La direction de l’USM Alger a annoncé ce jeudi le limogeage de son directeur sportif, Antar Yahia. “Il a été mis fin aux fonctions du directeur sportif exercées par Antar Yahia à compter de ce jour”, a indiqué le club algérois.

Il a été mis fin aux fonctions de Antar Yahia sur décision du président directeur général de SERPORT,Achour Djelloul .

On reproche à l’ex capitaine des verts d’avoir échoué dans sa mission ,puisque l’USMA termine la saison sans titre.

Critiqué par les dirigeants de l’USMA, notamment par les anciens du club, Antar Yahia n’a pas su conduire l’équipe vers des succès, sachant que l’USMA est parrainé par le Groupe public SERPORT.

Éliminée de la coupe de la Ligue, l’équipe occupe actuellement la 4e place dans le championnat à 4 journées de la fin de l’exercice 2020-2021.Le club de Soustara pourrait finir sur le podium ,ce qui aurait compliqué à la direction de SERPORT de le limoger

Son contrat court jusqu’en 2023,il était recruté pour structurer le club et lui donner une autre dimension,mais est ce suffisant de la faire en juste un An ? les relations entre Antar Yahia et Achour Djeloul se sont dégradées après l’incident lors de la finale du trophée des champions ,lorsque l’entraineur en chef Ciccolini n’est pas allé saluer les officiels .

L’ex joueur de Bochum qui a passé toute sa carrière en Europe,découvre l’amateurisme qui règne en maitre mot dans un championnat ou seul les coulisses ont droit de cité. Nous en saurons un peu plus sur les tenants et les aboutissants de ce limogeage dans les heures qui viennent . Sur les réseaux sociaux ,les inconditionnels du club Algerois s’indignent de son limogeage et demandent le maintien de l’homme d’Oum Dourman.

Les coulisses ont parlé ,et on chuchotte l’arrivée de Hassen Hemmar comme directeur sportif ,lui qui vient de purger une peine de prison pour trafic et Rachid Redjradj comme secrétaire générale.

Yahia dénonce une «décision brutale et vexatoire»

«Je viens de prendre connaissance de la décision des dirigeants de l’USMA de me démettre de mes fonctions sans aucun préavis ni entretien préalable. Je regrette cette décision brutale et vexatoire alors que, depuis mon arrivée à l’USMA, je me suis investi sans compter pour la réussite du club», a déploré l’ancien joueur de l’OGC Nice sur les réseaux sociaux. «Malheureusement, cette rupture fait suite à une mise à l’écart progressive et à un retrait de mes attributions que je ne pouvais contester. Mon sort était visiblement scellé depuis plusieurs semaines puisque mes potentiels successeurs avaient été contactés, et que la presse avait annoncé mon départ depuis plusieurs jours, avant même que je n’en sois informé.»

«Je ferais évidemment valoir mes droits devant les instances compétentes», a promis Yahia qui devrait réclamer une indemnité de départ de 430 000 euros correspondant à l’intégralité de son contrat de 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.