Algérie : La fameuse lettre de Vladimir Petkovic au peuple Suisse.

Très proche de devenir le prochain sélectionneur de l’Algérie, le Suisse d’origine Bosnien, Vladimir Petkovic aurait convaincu les responsables de la FAF par son sens de la communication et de la sagesse qu’il dégage.

En difficulté lors des éliminatoires de la coupe du Monde 2022, Avant un match décisif face aux Turcs et alors pour essayer de remobiliser sa troupe et d’essayer d’emmener le pays derrière lui, Vladimir Petkovic a pris sa plus belle plume et écrit une lettre ouverte

Chers Suisses,

Lettre ouverte de l’entraîneur de Nati Vladimir Petkovic

Nous voulions vous offrir une nuit magique. Vous rendre fiers de nous et de notre Suisse. Après les nombreuses épreuves de cette longue période de la pandémie, nous voulions vous faire plaisir avec une victoire contre l’Italie. Nous nous étions tant préparés pour cela. Trop peut-être. Et à la fin, il n’y a eu que de la déception. Pour vous, pour nous et pour les quatre mille Suisses qui ont voyagé à Rome. Nous en sommes vraiment désolés.

Nous vivons ensemble depuis le 26 mai, soit le premier jour de la préparation. Dans les hôtels, entre la chambre, la salle à manger et le terrain de football. Et tous les joueurs ont un même objectif: gagner des matches pour vous et pour la Suisse. Battre d’autres équipes nationales. Nous voulons tous donner le meilleur de nous-mêmes. À chaque minute et à chaque seconde.

À l’approche du dernier match, vous avez lu, entendu et discuté beaucoup de ceci et de cela, surtout de ce que nous faisons mal. En tant qu’entraîneur et joueurs de l’équipe nationale, nous avons une obligation et sommes sous observation particulière. Nous ne répondons pas toujours à ce que vous attendez de nous. Nous sommes des gens qui essayons de répondre à ces demandes, mais malheureusement nous n’y parvenons pas toujours.

Nous sommes comme une grande famille dans laquelle il y a des clashes, dans laquelle il y a des inconduites, ce dont nous discutons et que nous clarifions ensuite ensemble, afin de nous prendre dans les bras à nouveau ensuite et de pouvoir atteindre ensemble nos objectifs ambitieux.

Je peux vous assurer que nous avons toujours gardé notre concentration sur le jeu. Je peux vous garantir que nous nous préparons méticuleusement, avec diligence et concentration pour chaque match. Demain est un autre jour. Contre la Turquie, nous avons une autre chance de nous qualifier pour les huitièmes de finale. Contre l’Italie, je n’ai pas réussi à placer notre équipe nationale de telle manière à ce que nous puissions vaincre de très forts Italiens. Dans le match de la dernière chance, outre la bonne orientation tactique, nous devons aussi remettre en place toutes nos valeurs et vertus: la solidarité, l’identification, la joie et le respect. Ainsi, nous pourrons le faire.

Yann Sommer nous est revenu hier de son petit voyage aller-retour, en tant que nouveau père de sa fille Nayla. Ce fut un moment merveilleux pour nous tous. Les footballeurs et les entraîneurs ont des sentiments, des inquiétudes, des peurs et des joies comme tout le monde. Nous sommes tout aussi vulnérables.

Et c’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien à tous avant ce match crucial. De votre solidarité. De votre positivité. Nous ferons tout notre possible pour que nous puissions tous être heureux ensemble dimanche soir. Que nous puissions être fiers ensemble. De notre équipe nationale et de notre Suisse !

Cordialement, votre Vladimir Petkovic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: