Algérie : Quand Anis Hadj Moussa a failli atterrir en 4eme division Italienne

La nouvelle coqueluche de Vitesse Arnhem en Eurodivisie (Pays-Bas), Anis Hadj Moussa a failli signer en Série D (4eme division italienne).

Période de doute et Essai en Italie.

Non gardé par son club formateur du RC Lens, le natif de la région Parisienne se retrouve sans club et c’est le début d”une période de doute et de traversée de désert. Comptant sur le soutien indéfectible de son papa, Youcef de son prénom, Anis cherchait un point de chute pour relancer sa carrière. Par l’intermédiaire d’un ami et connaissance de son paternel, le new international Algérien, s’est vu proposer un essai dans un club de 4eme division Italienne et au bout de 3 semaines de présence, les sociétaires de la Série D, lui proposent un contrat d’une année.

Sur conseils de Nordine Ould Ali, Mohamed Dahmane le fait signer à l’Olympic de Charleroi.

Contre toute attente, Nordine Ould Al, alors sélectionneur des U23 Algériens et qui avait Anis dans ses effectifs et voyant l’ancien Lensois dans le doute demanda à Mohamed Dahmane, l’ancien président de l’Olympic Charleroi, club de 3eme division belge de le prendre. Ould Ali connaissait très bien les qualités du jeune Hadj Moussa et la suite lui donna raison.

De la nationale 1 belge (3eme division) à la Première division Hollandaise en 18 mois.

Une saison au sein des Dogues aura suffit pour l’ex Lensois pour rejoindre le palier supérieur et Patro Eisden en Ligue deux Belge pour un contrat d’une saison renouvelable. Au bout des six premiers mois, le nouveau Fennec s’est illustré de fort belle manière en finissant pratiquement chaque rencontre dans la peau du meilleur élément. Ce qui ne tarda pas à capter les lumières et les convoitises de plusieurs clubs Belges et Hollandais.

Dés sa première apparition sous son nouveau maillot, le gaucher de charme formé en région parisienne a mis tout le monde d’accord. L’ancienne star du Barca et de la Hollande, Affelaye n’a pas taris d’éloges envers lui en le qualifiant de phénomène.

Convoqué dans la liste élargie des Fennecs pour le prochain stage

Hadj Moussa saisit sa chance au volet et pas une semaine qui passe sans marquer des points et ses prestations en club n’ont pas échappé à la fédération algérienne de football et son nouveau sélectionneur, le Suisse, Vladimir Petkovic qui l’ont convoqué dans la liste élargie.

C’est la cerise sur le gâteau pour le joueur et toute sa famille, originaire de Saint Eugène, le quartier des deux grands clubs algérois, le Mouloudia et l’USMA. L’histoire d’Anis Hadj Moussa est un exemple pour tous les jeunes joueurs recalés aux portes du Monde professionnel, qui par la volonté, le travail, on finit par y arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: