Algérie : Simba Matubanzila victime de racisme, la FAF réagit

Né en France d’une mère algérienne et d’un père congolais, l’attaquant de l’ESTAC , Simba Matubanzila (18 ans), sectionné chez les U20 algériens. Comme souvent certains brebis galeuses n’ont pas trouvé mieux que de dénigrer le choix du jeune joueur en remettant en cause son Algérianité , comme si c’était une propriété familiale,ce fut le même cas avec le Gardien des fennecs Rais M’Bolhi lors de la sa sélection en 2009 ,des voix se sont élevées pour dénoncer son arrivée en selection algerienne ,12 ans après ,il est toujours la . La fédération algerienne n’a pas tardé à réagir par un communiqué en dénonçant ce genre de pratique et en apportant son soutien indéfectible à son jeune joueur .

«La Fédération algérienne de football apporte son soutien indéfectible à son international des U20 Simba Matubanzila qui a fait l’objet d’attaques vils sur les réseaux sociaux pour avoir choisi de défendre le maillot de l’équipe nationale», a écrit l’instance. «A travers un post sur son compte Instagram, le jeune espoir algérien et sociétaire de Troyes (France), a réaffirmé son attachement à l’Algérie et au principe de porter les couleurs de son pays d’origine, et ce, après plusieurs critiques acerbes remettant en cause son choix.»

«Le jeune Matubanzila, qui a fait l’impasse sur la Coupe Arabe des nations U20 qui se déroule en Egypte à cause de l’examen du baccalauréat, peut être fier de porter le maillot algérien et continuer à progresser pour un avenir prometteur», a ajouté la FAF

De son coté le jeune Simba déclare «Je tiens à réaffirmer ma fierté de représenter l’Algérie aujourd’hui et peut-être demain si l’occasion m’en est encore donnée, tout comme j’aurais été honoré de représenter la France, mon pays de naissance, ou le Congo, le pays d’origine de mon papa, qui serait fier de me voir évoluer avec les Fennecs»

La Richesse du continent africain se trouve dans sa diversité et de son histoire. Les Racistes n’ont pas leurs places et nous devons tous conjuguer nos efforts afin de mettre fin à ce fléau qui gangrène l’humanité.STOP RACISM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.