Angers SCO. Saïd Chabane relaxé par le tribunal de Bobigny

Le tribunal de Bobigny a rendu son verdict concernant l’affaire de complicité d’exercice illégal de la fonction d’agent et blanchiment en bande organisée dans laquelle le propriétaire d’Angers Sco avait été jugé en mars dernier. L’ancien président du club Angevin, Saïd Chabane est définitivement blanchi et le tribunal l’a relaxé.

“Vous étiez entouré de professionnels pour la rédaction de contrats, ce qui est une démarche visant à être en conformité avec la profession”, a indiqué, à l’attention de Saïd Chabane, la présidente du tribunal pour expliquer cette décision. Fin mars, le procureur avait requis 18 mois de prison avec sursis contre la figure emblématique du football angevin.

Toujours propriétaire du SCO, Saïd Chabane en a laissé la présidence à son fils peu de temps avant sa garde à vue en avril 2023. Mardi, son avocat Bernard Benaiem a salué cette relaxe qu’il considère comme “la conséquence logique d’un dossier dans lequel Chabane n’avait strictement rien à faire”

Une bonne nouvelle pour le Club Angevin après son retour parmi l’élite, Said Chabane qui a toujours géré son club avec une grande rigueur et professionnalisme. En 2019, il a été élu meilleur dirigeant de ligue Une. Il a sorti le club d’Angers d’une léthargie qui a duré plusieurs décennies. Malheureusement, aujourd’hui, l’ingratitude est devenue une devise courante. Said Chabane restera l’homme qui a redonné vie au club d’Angers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: