CAN 2023 : Walid Regragui “C’est malhonnête, Il sous-entend que mes propos sont racistes” 

La fin du match entre le Maroc et la République démocratique du Congo (1-1) a été marquée par une altercation houleuse entre Walid Regragui et Chancel Mbemba. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas et le défenseur de l’OM s’en sont expliqués à l’issue de ce deuxième match de la Coupe d’Afrique des nations. Regragui, lui, conteste tout propos raciste.

Fin de match tendue entre le Maroc et le République démocratique du Congo, à la Coupe d’Afrique des nations. Alors que le coup de sifflet final de la rencontre venait d’être sifflée sur un match nul (1-1) entre les deux équipes, le ton est monté entre Walid Regragui et Chancel Mbemba. Sur les images, on voit le sélectionneur des Lions de l’Atlas serrer la main au défenseur de l’OM, et lui crier « Regarde moi ! ». S’ensuivit alors un attroupement général sur la pelouse, et de vives tensions entre les deux sélections.

À l’issue de la partie, Regragui a commenté l’incident en conférence de presse : « Je n’ai rien à dire, j’ai beaucoup de respect pour Mbemba. C’est peut-être l’adrénaline qui l’a fait répondre comme ça, il n’y a pas de souci. Je regrette car on n’a pas donné une belle image, ni nous, ni la RDC. »

À l’issue de la partie, Regragui a commenté l’incident en conférence de presse : « Je n’ai rien à dire, j’ai beaucoup de respect pour Mbemba. C’est peut-être l’adrénaline qui l’a fait répondre comme ça, il n’y a pas de souci. Je regrette car on n’a pas donné une belle image, ni nous, ni la RDC. »

« Il sous-entend que mes propos sont racistes »

Chancel Mbemba aussi a évoqué cet incident : « « Je n’ai pas besoin de parler trop mais le plus important, c’est la justice de Dieu, et il y en a… Je ne suis pas parfait mais quand je suis sur le terrain, je respecte tout le monde et le respect, c’est réciproque. Je respecte les coachs mais on a coupé la vidéo à la télé. Je n’ai pas besoin de balancer, j’ai pris le temps de glorifier mon Dieu. C’est le plus important, je garde mon silence, je suis comme ça, tout le monde connaît Chancel, mais je n’ai pas besoin de tirer sur quelqu’un. Je ne suis pas un super joueur mais je ne croyais pas que ce mot-là allait sortir du coach… »

Que voulait dire le défenseur de l’OM ? Que Walid Regragui a tenu des propos racistes à son égard ? Le sélectionneur marocain n’a pas du tout apprécié que ce sous-entendu de la part de Mbemba, et s’en défend auprès de L’Équipe : « Je n’ai pas aimé ça car il insinue beaucoup de choses. Donc s’il a des images autres que celles que l’on voit à la télévision, qu’il les sorte, avec plaisir. Et il verra exactement ce qu’il s’est passé […] En parlant comme il l’a fait, il sous-entend que mes propos sont racistes, c’est malhonnête. Comme il ne parle que de religion dans son discours, qu’il soit un peu honnête avec lui-même. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: