CHAN 2022 : Le carré d’as du Championnat d’Afrique des Nations TotalEnergies, Algérie 2022

Ils ne sont plus que quatre !

Algérie, Madagascar, Niger, Sénégal : le futur vainqueur du Championnat d’Afrique des Nations, TotalEnergies se trouve parmi ses quatre sélections.

Voici deux semaines que le CHAN dicte sa loi footballistique sur l’Afrique. Deux semaines que les amoureux du ballon rond s’abreuvent d’un spectacle sans précédent. Deux semaines, que ces joueurs du continent surprennent, étonnent et surtout procurent des émotions dont seul le beau jeu en a les secrets.

Pays hôte de la compétition, l’Algérie est en demi-finale. Les hommes de Madjid Bougherra ont composté leur billet pour le dernier carré de la compétition en battant la Côte d’Ivoire 1-0.

“J’ai déjà dit que le vainqueur du match entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire irait en finale. Nous voulons voir cela. Nous voulons rendre nos fans heureux”, a admis Bougherra.

Les Fennecs n’ont toujours pas encaissé de but. Pour leur prochain match, les Verts vont devoir faire sans les services de leur portier Alexis Guendouz, expulsé lors du quart de finale. C’est avec Farid Chaal que les Algériens vont affronter le Niger, une des révélations de ce tournoi.

Le Mena est monté en puissance tout au long de cette compétition. Conquérants face au Cameroun et au Ghana, à l’instar de l’Algérie, le Niger n’a encaissé aucun but. Une prouesse pour les hommes de Doula dont la côte de popularité ne cesse de monter en flèche du côté d’Oran. Surnommée “la Radieuse”, la ville située dans le nord-ouest du pays est totalement tombée sous le charme des Ouest-Africains.

“Nous sommes exactement là où nous voulions être. Nous pouvons rêver d’une place en finale. Nous voulons que les gens connaissent le Niger. Notre heure est venue”s’est ainsi confié Doula.

Pays voisins, le Niger et l’Algérie se sont affrontés à de nombreuses reprises. Lors de leur deux dernières confrontations, l’Algérie a battu deux fois le Mena. Les Nigériens réussiront-ils à renverser la vapeur ? Réponse ce mardi 31 janvier à 17h00 (heure locale).

L’autre demi-finale offrira une affiche inédite à ce stade du jeu : le Sénégal contre Madagascar.

12 ans après sa dernière apparition, tout sourit au Sénégal. Appliqués, consciencieux, solides, les hommes de Pape Thiaw sont de la partie.

“Ma satisfaction vient du fait que les équipes sénégalaises se portent toutes bien. Cette équipe a du caractère même si les garçons sont encore jeunes”, a déclaré Pape Thiaw.

Et le principal atout des équipes sénégalaises, quelque soit leur catégorie est la pluralité. Tout comme à la Coupe du monde au Qatar, les cinq buts du Sénégal en Algérie ont été marqués par cinq joueurs différents : Moussa Ndiaye, Ousmane Diouf, Pape Diallo, Lamine Camara et un but contre son camp.

Désigné meilleur joueur des phases poules, le milieu de terrain de Génération Foot, Camara, n’en finit plus d’épater par sa maturité. Grâce à son but, les Lions de la Teranga sont devenus la première équipe à percer le mur mauritanien dans cette compétition.

Après la Coupe d’Afrique des Nations, la CAN de Beach Soccer, le Sénégal est en course pour un triplé. Mais pour cela, il va falloir premièrement se qualifier pour la finale et ce ne sera pas une mince affaire. Car, les Lions de la Teranga affrontent la sensation de ce tournoi : Madagascar.

“L’appétit vient en mangeant” cette maxime colle parfaitement aux Baréa. Impressionnant, Madagascar est, de l’avis de plusieurs, l’équipe la plus technique du tournoi.

“Au début, mes joueurs avaient peur. Mais nous nous sommes ajustés et nous nous sommes rapidement adaptés. C’est pourquoi je suis si satisfait. Mais en toute honnêteté, je n’avais pas prévu que nous serions en demi-finale. Nous sommes arrivés ici en tant qu’outsiders, mais mes joueurs ont travaillé dur et ont changé notre statut. Je n’arrive pas à y croire. Félicitations à mes joueurs”, a avoué le sélectionneur malgache Rakotondrabe.

Meilleure attaque du tournoi, avec huit réalisations en trois matchs, Madagascar dispose du dispositif offensif le plus efficace de cette compétition. Mais pas que. Son gardien, Razakanirina Rakotohasimbola est un atout de l’effectif malgache. Ses arrêts réflexes pour priver le Mozambique de toute chance de victoire en quart de finale.

Jusqu’à présent, aucun match n’a donné lieu à des prolongations et à des tirs au but dans ce tournoi et il reste à voir si il en sera de même pour les demi-finales.

L’Algérie affrontera le Niger dans la première demi-finale au stade Miloud Hadefi d’Oran le mardi 31 janvier à 16h GMT, avant que le Sénégal n’affronte Madagascar au stade Nelson Mandela de Baraki, à Alger, le même jour à 19h GMT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: