Colin Benjamin : “Nous attendons le derby contre l’Afrique du Sud avec impatience”

Colin Benjamin, le sélectionneur de la Namibie, se réjouit à l’idée d’affronter, l’Afrique du Sud, sa voisine d’Afrique australe, lors de la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des Nations CAF TotalEnergies, Côte d’Ivoire 2023. 

Les Brave Warriors sont dans le groupe E où ils rencontreront deux anciennes championnes d’Afrique, la Tunisie (2004) et l’Afrique du Sud (1996), ainsi que le Mali.

Cela va être la troisième fois que les deux équipes se rencontrent en phase finale de la CAN. En 1998 au Burkina Faso, les Bafana Bafana avaient remporté la mise 4-1, grâce à un quadruplé du jeune Benni McCarthy. Lors de l’édition 2019, les Sud-africains avaient une nouvelle fois gagné 1-0, but de Bongani Zungu.

Les deux équipes se sont récemment rencontrées lors d’un match amical international le mois dernier, où rien n’a pu les départager (0-0). Cependant, l’enjeu sera bien plus important lorsque les deux équipes s’affronteront en Côte d’Ivoire l’année prochaine, un rendez-vous toujours spécial selon Benjamin.

“C’est toujours quelque chose de spécial de jouer contre l’Afrique du Sud. Les garçons doivent donc montrer à leurs parents sud-africains ce qu’ils ont appris dans le championnat, mais aussi à leurs parents namibiens qu’ils sont fiers d’être Namibiens. Je pense que c’est une bonne chose pour notre région et pour nos pays. Nous attendons donc ce match avec impatience”, a-t-il ajouté.

L’ancien capitaine des Brave Warriors a déclaré que l’édition de l’année prochaine réunit les meilleures nations du continent et que ce serait un bon test pour eux, car il n’y a pas de groupes faciles.

“Je pense que pour la Namibie, ce sera toujours difficile. Après tout, ce sont les meilleures équipes d’Afrique qui sont ici, alors nous allons nous préparer et attendre avec impatience notre derby contre nos voisins et une bonne compétition”, a-t-il conclu.

À 45 ans, Benjamin sera l’un des plus jeunes tacticiens à prendre part au tournoi et cherchera à accomplir des exploits face à ses aînés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: