Euro 2024 : Autriche – France, les compos probables

Pour son entrée en lice dans la compétition, les bleus de Didier Deschamps se mesurer une équipe autrichienne de qualité. Voici les compositions probables de la rencontre.

C’est le grand jour. Après l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne, l’équipe de France débutera enfin son Euro 2024 ce lundi soir, contre l’Autriche de Ralf Rangnick, à la Dusseldorf Arena (21 heures). Un match très attendu pour les supporters tricolores après l’échec de l’Euro 2020, où les Bleus étaient sortis dès les huitièmes de finale contre la Suisse. Et pour ce match d’ouverture, Didier Deschamps a réservé quelques surprises dans sa composition d’équipe.

Malgré quelques pépins physiques en fin de saison avec l’AC Milan, Mike Maignan sera bel et bien titulaire pour affronter l’Autriche. Devant lui, les latéraux Jules Koundé et Théo Hernandez débuteront logiquement la rencontre, préférés à Jonathan Clauss et Ferland Mendy. Pour la charnière centrale, Didier Deschamps a innové puisqu’il a préféré aligner William Saliba à la place d’Ibrahima Konaté. Le défenseur d’Arsenal évoluera aux côtés de Dayot Upamecano.

Kanté, Saliba et Thuram d’entrée

Dans l’entre-jeu, N’Golo Kanté a été aligné devant la défense puisque Aurélien Tchouameni n’est pas encore apte. Le milieu de terrain d’Al-Ittihad évoluera aux côtés d’Adrien Rabiot, rétabli de blessure – préféré à Youssouf Fofana et Eduardo Camavinga – et d’Antoine Griezmann pour ce match. Pour l’attaque tricolore, le Parisien Ousmane Dembélé débutera la rencontre avec son capitaine Kylian Mbappé, qui sera aligné dans l’axe. Marcus Thuram est lui aussi pressenti pour débuter.

Les hommes de Didier Deschamps se frotteront à un 4-5-1 autrichien avec neuf joueurs de Bundesliga, à l’exception de Kevin Danso (RC Lens), qui débutera la rencontre. Marcel Sabitzer (Dortmund), Konrad Laimer (Bayern Munich) et Christoph Baumgartner (Leipzig) seront alignés dans l’entrejeu pour faire déjouer les Bleus. L’expérimenté buteur Marko Arnautović devrait lui commencer sur le banc. Un match à ne pas prendre à la légère pour les Tricolores.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: