EuroVolley. La Pologne sacrée championne d’Europe après sa victoire contre l’Italie en finale

La Pologne a pris sa revanche contre l’Italie, en finale de l’EuroVolley 2023, ce samedi 16 septembre à Rome (3-0). L’an dernier, ce sont les Polonais qui perdaient en finale de la Coupe du monde chez eux, contre les Transalpins.

https://x.com/CEVolleyball/status/1703164005437546610?s=20

Quelque 11 000 spectateurs étaient venus soutenir l’Italie, mais la magie du Palais des sports de Rome n’a cette fois pas fonctionné. Impressionnants vainqueurs jeudi des champions olympiques français (3-0) en demi-finales devant un public survolté, les Italiens n’ont jamais réussi à inquiéter la Pologne, qui s’est imposée sèchement 3-0 (25-20, 25-21, 25-23).

La Pologne confirme son statut de n° 1 mondial

Supérieurs à leurs grands rivaux dans tous les domaines, les Polonais ont notamment pu compter sur la redoutable efficacité de Wilfredo Leon qui a marqué 13 points. Le réceptionneur-attaquant d’origine cubaine a martyrisé les Italiens avec ses services, dont l’un chronométré à 136 km/h. Grâce à Leon et à Norbert Huber (12 pts), la Pologne s’est offert son deuxième sacre européen, 14 ans après le premier.

Elle a tordu aussi le cou à sa malédiction de l’Euro qui la voyait collectionner les 3e place (2011, 2019, 2021). À un an des Jeux olympiques 2024 de Paris, la Pologne est l’équipe qui domine la planète volley, avec son statut de n° 1 mondial au classement de la FIVB, sa victoire dans la Ligue des nations 2023 et maintenant ce sacre européen.

Mais l’Italie a de la ressource avec sa jeune garde incarnée par Daniele Lavia (13 pts) tout comme la Slovénie, médaillée de bronze après sa victoire 3-2 dans l’après-midi dans le match pour la 3e place face à la France. Les trois premiers de cet Euro vont maintenant enchaîner avec un tournoi de qualification olympique pour aller chercher un visa olympique, toujours difficile à décrocher en volley

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: