Le Président de la FIFA rend hommage à Paolo Rossi au Musée de la FIFA

Le Président de la FIFA Gianni Infantino a rendu hommage au champion du monde 1982 Paolo Rossi lors d’une soirée spéciale organisée au Musée du Football Mondial de la FIFA de Zurich. Le Président Infantino était accompagné de Federica, la veuve de Paolo Rossi, du Président de la Fédération Italienne de football Gabriele Gravina et de huit membres de l’équipe d’Italie sacrée championne du monde en 1982, après avoir battu la RFA 3-1 en finale.

Paolo Rossi avait signé l’ouverture du score, inscrivant au passage son sixième but dans ce tournoi. Il s’était déjà illustré auparavant en réalisant un triplé contre le Brésil de Zico, Socrates et Falcão. Ce dernier était également présent à Zurich, en compagnie de son ancien coéquipier Léo Junior.

“Paolo Rossi appartient à tout le monde”, a rappelé le Président de la FIFA dans son discours. “Comme je le disais à Federica, c’est un frère, quelqu’un qui faisait partie de nos vies, même si nous n’avons pas tous eu la chance de le rencontrer.” “Mes amis, vous pouvez être fiers de Paolo. Vraiment. Je ne vois personne de sa génération qui ait eu autant d’impact sur le sentiment de fierté nationale des Italiens. Son sourire et sa simplicité étaient ses atouts pour créer du lien, y compris avec ceux qui ne le connaissaient pas.”

Cette soirée revêtait une signification particulière pour Gianni Infantino, qui n’a jamais fait mystère de son admiration pour l’ancien avant-centre. “J’ai eu la chance et l’honneur de le connaître. Les émotions n’en sont que plus intenses. Mais je crois que Paolo représente quelque chose de spécial pour nous tous. En disant cela, je pense aux millions d’Italiens, où qu’ils vivent, qui n’ont jamais eu le bonheur de le croiser.” Né en Suisse de parents italiens, le Président Infantino avait 12 ans à l’époque de la Coupe du Monde de la FIFA 1982™. Très vite, il est tombé sous le charme de cette équipe d’Italie et de son attaquant. “À titre personnel, je crois pouvoir dire que j’ai été contaminé par le virus du football pendant la Coupe du Monde 1982. Il ne m’a plus quitté depuis. Et contre ce virus-là, il n’y a pas de vaccin, ni de traitement ! Le virus du football est quelque chose de magnifique. C’est une émotion pure, source de joies immenses et, parfois aussi, de tristesse. Le football, c’est l’émotion.” Le Président de la FIFA en a profité pour confier à l’assistance que sa famille avait repassé la frontière pour suivre la finale en Italie. “Il y a des émotions qui vous saisissent, d’autres qui vous font grandir et qui vous font aimer ce sport qui nous enseigne tant de belles valeurs.” “Quand je repense à ces instants, beaucoup de choses me reviennent à l’esprit : je pense à mon père, qui n’est plus parmi nous mais qui m’a transmis sa passion pour le football, au sourire de Paolo, à qui nous sommes venus rendre hommage car il est toujours présent dans nos cœurs. J’aime à penser qu’il est présent, d’une certaine façon, et qu’il profite de cette soirée en notre compagnie.” Au cours d’une soirée émouvante, Gianni Infantino et Federica Cappelletti-Rossi ont échangé des cadeaux et de nombreux souvenirs. En 2023, le Musée de la FIFA proposera une nouvelle exposition consacrée à Paolo Rossi, intitulée Un Ragazzo d’Oro (“Un garçon en or”).https://www.youtube.com/embed/BeKTJFiQef8?feature=oembed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.