Mondial Féminin : Le Maroc face à son destin

Parmi les huit sélections qui participent pour la première fois à une Coupe du Monde Féminine de la FIFA, figure le Maroc. Ironie du sort les vice-championnes d’Afrique ont hérité d’un groupe bien spécifique, celui des vice-championnes continentales : la Corée du Sud vice-championne d’Asie, la Colombie vice-championne d’Amérique du sud et l’Allemagne, premier adversaire des Marocaines, vice-championne d’Europe.

Ceci dit, le statut de ses adversaires n’effraie pas, Reynald Pedros, le sélectionneur des Lionnes de l’Atlas : “on sera prêts pour le premier match contre l’Allemagne et on jouera cette phase de poules pour se qualifier pour les huitièmes. À partir de là, ce n’est que du travail.

On sait qu’aujourd’hui l’Allemagne, la Corée et la Colombie sont contents de jouer contre le Maroc. À nous de leur montrer que ça ne va pas être si simple que ça et qu’on va tout faire pour se qualifier. Si on se met dans la tête qu’on est capables de le faire, on va être capables de le faire.”

Des objectifs à la hauteur des ambitions de la sélection portée par les performances de l’équipe masculine à Qatar 2022 : « Les Lions de l’Atlas ont atteint un stade de la compétition auquel personne ne les attendait. Ils nous ont inspirées et on va essayer de faire ce qu’ils ont fait et d’aller loin dans le tournoi.

L’équipe masculine nous a montré que rien n’était impossible si on se bat et si on reste concentrées. Les supporters marocains nourrissent une passion incroyable pour le football, comme nous les joueuses et les joueurs. Alors, on va tout faire pour leur donner du plaisir” a déclaré Ghizlane Chebbak, la capitaine marocaine.

Face à elles, se dresse un cador du football féminin : l’Allemagne qui reste sur une défaite face à la Zambie en match de préparation 3-2 pour ce tournoi. Cependant, la la Frauen-Nationalmannschaft aime affronter les équipes africaines lors d’un Mondial. Rappelons qu’en 2019, elle avait battu l’Afrique du Sud 4-0 avant de s’imposer face au Nigeria 3-0 en huitième de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *