Seville – Losc : Les Dogues pour une victoire

Ce mardi (21h), les Dogues abordent la phase retour de cette campagne 21-22 d’UEFA Champions League en affrontant le FC Séville sur sa pelouse de l’Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán. Un rendez-vous (très) important dans l’optique de la qualification pour les 1/8es de finale.

TOUS AU COUDE À COUDE DANS LE GROUPE G…

Au terme d’une phase aller relevée, les quatre équipes du groupe G peuvent encore prétendre à se qualifier pour la phase à élimination directe. Séville (3 points), LOSC (2 points) et Wolfsburg (2 points) sont dans un mouchoir de poche derrière Salzbourg seul devant (7 points). Tous les espoirs sont encore permis pour les Lillois à l’heure d’affronter les Sévillans. 

clubs-uel-2021-22-group-standings--57279c54-b1fd-4f82-8ce0-926ee03e82cb.png
 

…COMME AU MATCH ALLER

Lors de leur confrontation au Stade Pierre Mauroy le 20 octobre dernier, Dogues et Andalous se sont neutralisés sur un résultat nul et vierge (0-0). Rencontre fermée à l’aller, spectaculaire au retour ? Réponse ce mardi 2 novembre !
 

QUID DE LA FORME ACTUELLE ?

Trois rencontres ont été disputées par les Sévillans depuis qu’ils ont croisé le fer avec les Dogues à Villeneuve d’Ascq. Les hommes de Julen Lopetegui ont notamment vaincu Levante (5-3) avant d’accrocher Majorque sur sa pelouse (1-1). Samedi dernier, ils ont disposé d’Osasuna (2-0) à domicile grâce à deux buts de Diego Carlos et Lucas Ocampos, deux anciens pensionnaires de Ligue 1. Ce nouveau succès permet aux Andalous de signer leur meilleur début de saison depuis une série de 8 victoires au début de l’exercice 2006-2007, eux qui sont encore invaincus à domicile cette saison, toutes compétitions confondues.

Pendant ce temps-là, les Lillois ont obtenu le point du match nul face à Brest (1-1) avant de s’incliner d’une courte tête, sur le fil, sur la pelouse du Parc des Princes, face au PSG (2-1), vendredi. Une issue cruelle pour des Dogues qui auraient mérité meilleur sort face à leur vice-champion.

Icon_AP_211024_005.jpg
 

LES DOGUES VOUDRONT BRISER LA MALÉDICTION ESPAGNOLE

Historiquement, les Lillois voyagent plutôt mal en Espagne avec un bilan d’un match nul et de cinq défaites. L’occasion idéale pour les hommes de Jocelyn Gourvennec de casser cette spirale négative face à des Sévillans néanmoins invaincus lors de leurs cinq derniers matchs contre des équipes françaises. Le changement, c’est maintenant ?

Le LOSC affrontera par ailleurs ce mardi un club espagnol en phase de poules de la Champions League pour la 5e fois en 7 participations (La Corogne, Villarreal et Valence x2).

Icon_mar_270905_52_13_0.jpg
 

Le saviez-vous ?

Le LOSC s’est rendu en Andalousie pour affronter Séville, il y a trois ans. Le 28 juillet 2018, au retour d’un stage estival dans le sud du Portugal, les Dogues avaient fait un crochet par Jerez de la Frontera pour y croiser le fer avec le Real Betis, le club rival du FC Séville. Score final de ce match amical ? 2-2 (buts lillois inscrits par Loïc Rémy et Nicolas Pépé).
 

deux ans après

La dernière fois que le LOSC a foulé la terre de Miguel de Cervantes ? C’était le 5 novembre 2019, en Champions League, du côté de Valence (4-1). Quant à la dernière (et seule) visite des Lillois à l’Estádio Ramón Sánchez-Pizjuán, elle remonte au 15 mars 2006 (2-0) en 1/8èmes de finale de l’UEFA Cup.Icon_OA191105_974.jpg

Icon_lam_090306_01_24.jpg

De l’Espagne au Domaine de Luchin

Trois Dogues de l’effectif actuel du LOSC ont évolué en Espagne. Si Xeka a brièvement fréquenté le centre de formation de Valence (2011-2012), Ivo Grbić a porté le maillot de l’Atlético de Madrid, lui qui est d’ailleurs prêté par la formation madrilène. Quant à Orestis Karnézis, il a effectué une saison à Grenade (2013-2014).

Côté staff, Jorge Maciel, l’adjoint de Jocelyn Gourvennec a été adjoint au Celta Vigo (2018-2019), tandis que l’Espagnol Gil Orriols Jansana (préparateur physique) a notamment travaillé avec les équipes jeunes du FC Barcelone.

Icon_PS_201205_800.jpg
 

Ces anciens Dogues d’Espagne

Nombreux sont les anciens Dogues à avoir porté les couleurs de clubs espagnols à travers l’Histoire : Éric Abidal (FC Barcelone), David Alcibiade (Marbella), Junior Alonso (Celta Vigo), Ibrahim Amadou (Seville FC, Leganes), Jocelyn Angloma (Valence), Salaheddine Bassir (La Corogne), Marcelo Bielsa (Espanyol, Athletic Bilbao), Sofiane Boufal (Celta Vigo), Ludovic Butelle (Valence, Hercules Alicante, Real Valladolid), Aurélien Chedjou (Villarreal), Ferhat Cogalan (FC Barcelone, Valence), Sébastien Corchia (Séville FC, Espanyol), Ricardo Costa (Valence, Grenade), Pascal Cygan (Villarreal, Cartagena), Fernando D’Amico (Badajoz, Pontevedra, Extremadura), Tulio De Melo (Real Valladolid), Dorian Dervite (Villarreal), Abdoulay Diaby (Getafe), Lucas Digne (FC Barcelone), Henri Ewane (Murcia), Rui Fonte (Espanyol), Nicolas Gaitan (Atletico de Madrid), Eden Hazard (Real Madrid), Edgar Ié (FC Barcelone, Villarreal), Simon Kjær (Seville FC), Patrick Kluivert (FC Barcelone, Valence), Youssouf Koné (Elche), Rony Lopes (Seville FC), Vladimir Manchev (Levante, Real Valladolid, Celta Vigo), Rio Mavuba (Villarreal), Omenuke Mfulu (Elche, Las Palmas), Sylvain N’Diaye (Levante, Tenerife), Joël Ngoya (Atlético de Madrid), Iddy Ouattara (Valence), Franck Passi (Compostelle), Ezequiel Ponce (Grenade), Adil Rami (Valence, Seville FC), Loïc Rémy (Las Palmas, Getafe), Yannis Salibur (Majorque), Dusan Savic (Gijón), Emra Tahirović (Castellón), Jean-Louis Valois (Almeria), Yaw Yeboah (Oviedo, Numancia, Celta Vigo)

Icon_blo_260811_801_26.jpg

Partager cet article Facebook T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.