Fifa Series – Algérie – Bolivie : La première de Vladimir Petkovic avec les Fennecs

Pour la toute première fois depuis 2018, les Fennecs vont fouler le pelouse du stade Nelson Mandéla pour affronter la Bolivie sans Djamel Belmadi sur le banc de touche. Le Suisse, Vladimir Petkovic, fera son baptême de feu avec l’Algérie.

Recruté par Walid Sadi dans le cadre ce qui se fait appeler le nouveau projet, le Bosnien d’origine a du pain sur la planche. Pas facile de remplacer un entraineur champion d’Afrique en 2019 avec une série de 35 matchs sans défaite. Malgré les deux échec dans les CAN2022 et 2024, Djamel Belmadi jouit d’un énorme potentiel sympathie auprès du public algérien. L’ancien sélectionneur de la Nati va débuter ce soir 22h face à une équipe Bolivienne en butte à un grand déficit de bons résultats avant d’affronter l’Afsud, demi-finaliste de la dernière CAN dans un véritable match test.

Absence de Mahrez, Slimani et Feghouli

Vladimir Petkovic, pour ce tournoi a convoqué une liste de 31 joueurs au départ avant de voir une cascade de blessés à l’image de Bennacer et Boudaoui qui ont fini par quitter Sidi Moussa, Benrahma est toujours aux soins, Aouar est arrivé juste hier dans la journée.

Le Suisse a préféré faire l’impasse sur plusieurs Tauliers de l’ère Belmadi (Feghouli, Slimani, Belaili et Riyad Mahrez) sans oublier Ahmed Touba. L’absence d’Adam Ounas reste une énigme et selon quelques indiscrétions, le joueur qui revient de blessure avait joué avec son club de Lille avant la trêve et serait en vacances en Asie avec sa famille.

Hadj Moussa et Rafik Guitane, les nouveaux visages

De nouveaux joueurs font l’apparition sous le maillot des verts à l’image de Rafik Guitane qui réalise un début de saison gigantesque avec son club de au Portugal et Anis Hadj Moussa, arrivé cet hiver à Vitesse Arnhaem et en l’espace de 6 matchs, il a mis toute la Hollande sous son pied gauche magique

Le retour des trois(B)annis

Cette liste, comme pour marquer la rupture avec l’ère, Djamel Belmadi, Vladimir Petkovic a fait appel aux éléments bannis (Brahimi, Benzia et Benrahma), le sociétaire de Lyon avait déclaré lors de la zone mixte organisée en marge de la préparation des Fennecs «Nouveau coach, nouveau départ», comme pour résumer parfaitement la nouvelle ambiance dans les rangs de cette sélection Algérienne.

La Bolivie pas un grand d’Amsud

Classé à la 83eme place au classement Fifa, la formation dirigée par le Brésilien, Carlos Zago est lanterne rouge avec 3 points au compteur dans son groupe composé du Brésil, le Paraguay et le Chili. Elle se trouve très mal embarquée dans la course à la qualification pour la prochaine Coupe du monde. Habituée a des exploits sur ses terres à la Paz située à 3700 mètres d’altitude, la Verde comme on l’a surnomme va jouer dans un stade Nelson Mandela plein à craquer dans un altitude de 400 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: