Accueil Basket Le rêve Américain de Mamadi Diakité

Le rêve Américain de Mamadi Diakité

Par Vivien Boyibanga
Mamadi Diakité champion NBA

Mamadi Diakité, intérieur Guinéen des Milwaukee Bucks, vit depuis 2016 un vrai rêve Américain avec sa part de succès et d’incertitudes. 2021 a été une consécration pour Diakité avec son premier titre NBA remporté avec les Bucks.

Son parcours Américain commence en 2013 quand il a rejoint le lycée Blue Ridge School où il a remporté le championnat d’État de la division II de la Virginia Independent Schools Athletic Association (VISAA) et le titre de la Virginia Independent Conference (VIC), avec un bilan de 22-4 en 2014-15.

En 2015 Mamadi a rejoint les Cavaliers de la Virginie dans la conférence universitaire ACC, conférence la plus relevée des Etats-Unis. L’intérieur de 2m06 reste 4 ans à Virginia pour développer son jeu quand la plupart des joueurs partent en NBA après 1 an. Avec Virginia il est champion de conférence ACC en 2018 grâce à une victoire 71-63 contre North Carolina. Juste après ça, Virginia a vécu une désillusion avec une défaite au premier tour de la March Madness 2018 contre Loyola Chicago.

L’année suivante, Virginia a pris sa revanche en décrochant le titre NCAA 2019 contre Texas Tech (85-77) alors que Duke était le grand favori du tournoi. Premier titre national pour Diakité. Après une dernière saison NCAA, il a fini son cursus universitaire avec un titre national, un titre de conférence et deux sélections (Meilleur cinq défensif ACC et deuxième meilleur cinq ACC).

En 2020 il n’est pas drafté par la NBA donc il est obligé de passer par la case G-League. Au Magic de Lakeland, il tourne à 18,5 points par match, ce qui lui permet d’obtenir une place dans l’effectif des Bucks. Milwaukee termine 3è à l’Est en saison régulière et tout le monde ne parle que des équipes de Los Angeles, les Nets, les Sixers et les Suns pour le titre.

Milwaukee va réaliser des playoffs remarquables avec une victoire 4-0 contre Miami au premier tour, une victoire 4-3 en prolongations contre Brooklyn Nets au deuxième tour, une victoire 4-2 contre Atlanta Hawks en finale de conférence et une victoire 4-2 contre les Phoenix Suns en finale NBA. Diakité a fait une première saison d’apprentissage à 3,1 points par match mais il est devenu champion NBA à 24 ans et le meilleur est à venir dans sa carrière.

0 Commentaire

You may also like

Laisser un commentaire